Fédération Vauclusienne du PCF

Quatre textes en lice pour le congrès du PCF

| 0 Commentaires

https://www.humanite.fr Dimanche, 8 Juillet, 2018

Outre le projet adopté par son Conseil national début juin, trois textes d’orientation ont été déposés vendredi. Tous seront soumis au vote des adhérents du PCF début octobre.

Sur quelles bases se jouera le congrès du PCF en novembre ? Ses adhérents auront à livrer la réponse lors d’un vote début octobre. Ils se prononceront sur l’un des quatre textes d’orientation désormais en lice après le dépôt officiel vendredi des textes dit « alternatifs » au projet adopté par le Conseil national de la formation le 3 juin dernier .

« Trois textes ont été déposés et ont rempli les conditions requises (réunir au moins 300 signatures répondant à des critères géographiques, NDLR) », a annoncé Yann Le Pollotec, à la tête de la commission en charge d’assurer « la transparence des débats ».

Parmi ceux-ci, figurent « Pour  un manifeste du Parti communiste du 21esiècle » emmené notamment par le député André Chassaigne, l’économiste Frédéric Boccara ou encore les initiateurs, comme Marie-Christine Burricand ou Hervé Poly, d’un texte qui avait obtenu 12,87 %, lors du dernier congrès en 2016 (51,2 % pour celui du conseil national). Ensemble, ils affirment vouloir répondre à une « question essentielle : Faut-il continuer dans l’effacement, dans une pratique du coup par coup, dans une stratégie illisible, et dans le manque d’ambition et d’incarnation ? Ou construisons-nous collectivement la voie d’un renouvellement politique profond ? ».

Également en lice, les initiateurs du texte « Se réinventer ou disparaître. Pour un printemps du communisme » n’ont pas tardé à réagir. Il s’agit de « proposer une profonde transformation » visant notamment à « adopter une stratégie de rassemblement de toutes les forces de la gauche antilibérale dans un « Front commun » », assure l’historien Frédérick Genevée, dans un communiqué co-signé notamment par la députée Elsa Faucillon. Cette orientation, déjà soumise au vote en 2016 à la veille de la présidentielle et des législatives avait réuni 23,68 % des voix.

Le dernier texte sur la ligne de départ, « Reconstruire le parti de classe, donner la priorité au rassemblement dans les luttes »,  emmené notamment par Emmanuel Dang Tran, affirme, lui, vouloir rompre « avec 25 ans de stratégie de ‘’mutation-effacement-liquidation’’ ». Sous le même titre, le contenu ayant toutefois été actualisé, il avait recueilli 6,86 % des votes en 2016.

En revanche, le texte en préparation initié par le dirigeant de la Riposte Greg Oxley s’est, avant le jour du dépôt, transformé en « contribution » et ne sera donc pas soumis au  vote. Il n’est pas parvenu à réunir les conditions requises du fait, assurent ses partisans, d’une alliance avec l’économiste Bernard Friot avortée tardivement.

Julia Hamlaoui


Télécharger les textes au format pdf

 

 

 

Laisser un commentaire

Champs Requis *.